Nous joindre : contact@give3.fr
 

Livre : Culture du don

Prix: EUR 19,46
Ancien prix: EUR 21,90
Dans les numéros  trente de Caritas in Veritate, Benoit XVI interpellait chrétiens et hommes de bonne volonté quant au rôle du don dans la société d’aujourd’hui. Si celle-ci se caractérise par un développement très important de ses capacités productives, et des niveaux de consommation, notre société est aussi marquée par les multiples dimensions de pauvreté qui affectent aussi bien les espaces de richesse que ceux qui connaissent encore le dénuement.

En rassemblant laïcs et religieux, théologiens, philosophes, économistes, hommes de spectacle, la session 2014 de la faculté de théologie de l’Institut catholique de Toulouse a permis de montrer comment la question du don s’insinuait au cœur de nos vies, dans tous nos actes et nos relations.

Les  intervenants  proposent dans cet ouvrage leurs textes enrichis des questions posées par les nombreux auditeurs de la salle. Jacques Barrot qui nous a quitté récemment a écrit la postface d’une réflexion qu’il avait soutenue pendant sa préparation et Luc Thomas Somme, Recteur de l’ICT, a bien voulu rédiger la préface de l’ouvrage, publié aux presses universitaires de l’Institut catholique de Toulouse.

CULTURE DU DON : Utopie ou réalisme prophétique ?

« Culture du don : Utopie ou réalisme prophétique » est un ouvrage collectif qui s’inscrit dans la lignée d’un colloque proposé par la chaire Jean Rodhain de Toulouse en janvier 2014.  Ce sont en tout 357 pages diffusées aux Presses Universitaires de l’Institut Catholique de Toulouse auxquelles se sont ajouté les signatures de Jacques Barrot, ancien ministre et membre du Conseil Constitutionnel et Monseigneur Defois. Un volume dense qui ne se prétend pas exhaustif mais que 5 grandes thématiques proposent de circonscrire pour  resituer avec ambition, l’idée forte que si l’homme est fait pour le don comme le soulignait le Pape Benoit XVI, la culture du don est « essentielle à la vie, à la survie même de la société ». Autant de pages qui, sous la direction de Marie-Christine Monnoyer et Nathalie Geneste, respectivement titulaire et membre de la Chaire Jean Rodhain de l’ICT explorent à partir d’une vingtaine de contributeurs très variés les différentes facettes du don tel qu’il peut se déployer dans et à travers une variété de disciplines non pas pour saisir comme l’écrit Christine Mengès-Le Pape, « ce que ce mot trop à la mode signifie mais pour appréhender ce qu’il recouvre ».

A tour de rôle, spécialistes des sciences humaines et sociales, philosophes, théologiens, biblistes, économistes, juristes, gens de spectacles s’interrogent sur les fondements du don, sur ses caractéristiques anthropologiques et spirituelles, sans omettre d’évoquer les frustrations qu’il engendre en particulier au sein de l’entreprise lorsqu’il n’est pas sollicité et sur les effets peu ou prou visibles de ses actions dans la société par le biais notamment de la RSE, de l’économie sociale et solidaire, du développement durable ou de l’écologie.  S’il faut chercher une raison à la publication de cet ouvrage, celle-ci pourrait être double :

En premier lieu, le partage unanime d’un constat déjà ancien mais pas toujours formulé explicitement que « de la culture du don émerge une conception sociale, économique et politique où la personne et la communion des personnes apparaissent comme le vecteur d’un développement au sein duquel être et avoir ne sont plus antagonistes, mais au service d’un projet inédit ».

En deuxième lieu, le désir des participants par leurs réflexions et leurs expériences partagées, de  permettre à chaque lecteur, de trouver là où il se trouve, « un chemin du don aujourd’hui » par de là les rapports de force qui s’exercent dans la vie économique et sociale, les contraintes matérielles personnelles et les normes sociales qui figent parfois en la  déterminant la vie en société. N’oublions pas nous rappelle Etienne Grieu que nos vies tiennent d’abord de ces « logiques gracieuses » pétries « du don que nous sommes appelés à être les uns pour les autres » que « le don de soi donne du sens à la vie » écrit le frère T.M.Pouliquen ou encore avec les mots du philosophe Bernard Ibal, que « l’économie du don n’est pas le contraire de l’économie qui réussit elle en est l’essence même ». A travers enfin les grandes figures de Chiara Lubich et Emmanuel Mounier, la culture du don que traverse cet ouvrage est d’abord une culture de l’être-ensemble où « Je n’existe que dans la mesure où j’existe pour autrui ; être c’est aimer ». Il s’agit donc pour le lecteur à travers les différents niveaux de lecture que propose cette publication de ressaisir l’amplitude du don et y déceler la dimension qui lui sera la plus féconde.

Bénédicte Rigou-Chemin.

357 pages, éd° Les Presses Universitaires de l’Institut Catholique de Toulouse/ Artège. Décembre 2014

 

Culture du don (Broché)


Nouveau de: EUR 19,46 EUR En stock
buy now

Parcourir le dossier<< EMMANUEL MOUNIER ET CHIARA LUBICH : sentinelles du troisième millénaireDON & Marketing >>
 

Tags: , ,

 

Partager



 
 
 
 

Publier un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

 

 
 

En cliquant sur "accepter", vous acceptez l’utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer