Nous joindre : contact@give3.fr
 

Give 3, histoire d’un projet

Commençons par le chiffre 3 !

3 équipes : la chaire J.Rodhain de l’Institut catholique de Toulouse (ICT),  l’Institut d’études et de recherche pastorales de l’ICT , et le Groupe Amitié et Fraternité (GAF) qui accueille des personnes de la rue  dans un esprit de résilience.

Vue de l ictCes 3 équipes partagent une culture chrétienne et plus spécialement le souci des personnes en situation de grande vulnérabilité, un attachement à leur territoire de proximité, mais en même temps une relation continue avec les chercheurs en sciences sociales.

3 ambitions :

Ces 3 organismes partagent une idée qu’ils déclinent en 3 points :

  1. La vulnérabilité est constitutive de l’espèce humaine ;
  2. elle est source de résilience ;
  3. elle peut conduire à des innovations sociales.

Débattre et diffuser cette idée suppose de rencontrer des structures qui :

  1.  l’appliquent déjà
  2. acceptent de partager leur expérience
  3.  s’ouvrent aux débats

Enrichir la réflexion et l’analyse implique :

  1. Une observation objective des expériences engagées en matière d ‘innovation sociale avec des méthodes d’analyse éprouvées
  2. Une lecture des travaux sur ces thèmes, la plus complète possible
  3. C’est à dire une démarche scientifique

Ces 3 ambitions s’ancrent dans un courant d’action et de réflexion qui s’est enrichi au cours des 30 dernières années en Europe et au Québec d’abord, puis plus récemment aux Etats-Unis. Notre ancrage territorial nous rapproche des travaux de l’équipe de F.Moulaert (université catholique de Louvain en Belgique). Notre attachement au message évangélique nous rapproche des réflexions anthropologiques du GRACE

La prégnance des situations de vulnérabilité liées aux évolutions technologiques et géopolitiques nourrit sans doute la dynamique des réflexions actuelles sur le potentiel de l’innovation sociales. Elle suppose que nous donnions tout ce que nous avons appris ensemble et que notre curiosité soit insatiable !

La chaire jean Rodhain de l’ICT

Il y a désormais un peu plus de 40 ans disparaissait monseigneur Jean Rodhain,  fondateur du secours catholique. Ses amis ont voulu que se poursuive sa réflexion, que se développe les projets qu’il avait initié. En créant une fondation, ils permettaient de développer dans les 6 universités catholiques françaises , une chaire d’enseignement et de recherche. Si chacune de ces chaires se fixe des programmes de travail qui dépendent des stratégies rectorales et facultaires, leur point commun est bien de réfléchir sur la problématique de la charité. Toutefois la dynamique de Jean Rodhain invite chercheurs et enseignants à entrer dans le concret de la pauvreté, de la vulnérabilité, qu’elle soit durable ou temporaire, pour construire les éléments constitutifs d’une éthique sociale.

La chaire Jean Rodhain de l’Institut catholique de Toulouse a choisi, il y a trois ans de s’interroger sur les liens existant entre la vulnérabilité des personnes et les démarches d’innovation sociale. Les difficultés du 21° siècle incitent les hommes et les femmes à reconsidérer leur attitude face à la pauvreté, à la vulnérabilité humaine. Ils deviennent porteurs de projets pour tenter de résoudre les problèmes qui affectent le plus sévèrement eux mêmes ou leur entourage. Elles incitent chercheurs et hommes d’action à s’interroger sur de nouvelles formes de vie et d’organisation. Elles poussent les plus vulnérables à se projeter dans l’action, dans la parole pour être, au delà des avoirs nécessaires.

 
 
 

En cliquant sur "accepter", vous acceptez l’utilisation des cookies conformément à notre politique de confidentialité. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer